slog

historique

 

Les origines de cette association remontent au siècle dernier, et même à la fin du précédent !

 

fanfare

Photo de l'Harmonie prise en 1951 devant le Tribunal de Bazas (33)

 

fanfare et majorettes

Carte postale datant des années 60

 

 

 

 

 

Elle est l’héritière de plusieurs groupements musicaux et en particulier d’un orphéon, qui a laissé sa place à une harmonie après la Grande Guerre. La Seconde Guerre Mondiale a décimé ses rangs et les derniers de ses membres eurent à cœur de continuer, malgré tout, en créant une fanfare accompagnée, plus tard, par un imposant groupe de majorettes.

 

Sous l’impulsion des dirigeants de l’époque et grâce la volonté des nombreux bénévoles formant l’encadrement principal, de très beaux succès sur le plan national sont au rendez-vous au sein de l’Union des Fanfares de France, plaçant ainsi l’association au tout premier plan des parades de rue. 

 De tels résultats n’étaient pas le fruit du hasard. En effet, l’association proposant, à l’époque, l’enseignement des instruments composant la formation musicale. Puis, peu à peu, sous l’impulsion des dirigeants plus jeunes, les instruments constituant la base d’une harmonie ont été introduits pour permettre une plus grande richesse instrumentale.

 

Dès lors, la composition musicale de l’association a pris sa forme actuelle : une harmonie et une banda pour permettre une plus grande présence dans les manifestations. Des ateliers instrumentaux ont vu le jour afin de créer un palier entre les cours et les grandes formations. Ils ont également permis de pérenniser le vivier indispensable à ces orchestres qu’est l’école de musique associative intercommunale.  

La fréquentation de cette école n’a cessé d’augmenter ces dernières années pour finalement atteindre en 2016 le total de 150 élèves. Cet engouement est le fruit du travail de douze animateurs et de l’encadrement associatif qui ont étendu leurs compétences instrumentales et ont rendu possible l’ouverture d’antennes de pratiques collectives supplémentaires.

Dernièrement La Bazadaise, grâce à ses nombreuses activités, s'est vue octroyer l'agrément Jeunesse et Education Populaire par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

 

Cette histoire a donné une vision particulière à notre association qui estime qu'il est nécessaire d'éduquer au "vivre ensemble" en donnant accès à chacun à la culture musicale et  en promouvant les valeurs de Respect, de Tolérance, d'Entraide, de Responsabilisation, d'Autonomisation, d'Intergénérationalité et de Convivialité.

C'est pourquoi chaque action que nous mettons en place s'efforce d'encourager le développement de l'art chez l'enfant et l'adulte tout en continuant l’œuvre de l'école par l'organisation d'une éducation populaire.

  

  

 

Afin de poursuivre ses actions l'association espère l’aide des communes, des instances départementales, mais aussi sur celle des particuliers et des entreprises pour continuer de placer la culture musicale à la portée de tous, géographiquement et financièrement.

  

Il existe différentes façons de soutenir La Bazadaise, pour les connaître cliquez ici.

 

 

 

 

 

 

Télécharger nos statuts et notre règlement intérieur. 

 

 

banda

 Photo de la Banda Les Vasates prise en 2016 à Arsac (33)